Le zen est une voie de vigilance et de connaissance de soi qui se pratique en posture assise, zazen, ainsi que dans toutes les actions de notre vie quotidienne.

Il a son origine dans la quête spirituelle d’un homme, Bouddha Shakyamuni, qui vécut en Inde cinq siècles avant Jésus Christ.
Cherchant les causes de la souffrance humaine, assis en zazen, il réalisa l’éveil : l’éternel présent est au cœur de l’impermanence unissant dans l’interdépendance tous les êtres vivants.

Cet éveil s’est transmis d’Inde en Chine, puis de Chine au Japon, et enfin en Europe grâce notament à Maître Deshimaru

Cette expérience que nous pouvons faire par nous-mêmes est à l’origine du bouddhisme.

Cependant, la pratique du zen n’impose aucun dogme, aucune croyance, aucun sectarisme.

Elle nous permet d’entrer en contact avec la dimension spirituelle et universelle de notre existence, nous fait retrouver une foi profonde en ce qui nous relie aux autres êtres vivants.

Alors apparaît le véritable sens de notre vie de même qu’un fondement aux valeurs morales dont nous avons besoin pour guider notre action.

Ainsi, développant un esprit de sagesse et de compassion, la pratique du bouddhisme zen contribue à créer un monde de solidarité, de paix et de liberté.

C'est au quotidien que le zen nous apprend l’unité de la méditation et de l’action en favorisant un meilleur équilibre, il calme l’agitation mentale, renforce la santé.

Il est un art de vivre qui stimule la créativité et nous permet de devenir les artistes de notre vie.